Chat with us, powered by LiveChat
Dépanneur Thompson2019-01-29T22:47:36+00:00

Project Description

DÉPANNEUR THOMPSON

Il y a plus de 8 ans que nous sommes propriétaires du seul dépanneur de Portage du Fort. C’est au moment où nous cherchions un revenu additionnel pour l’éducation de nos enfants et une occupation pour notre retraite éventuelle que le magasin a été mis sur le marché.
Natif du village, Edward a tout de suite été intéressé, surtout qu’il avait toujours eu un esprit d’entrepreneur et voulait être son propre patron. Comme le financement bancaire était insuffisant, la SADC a tout de suite accepté de nous avancer les fonds additionnels requis pour acheter l’inventaire. Ce prêt a été remboursé rapidement et le chiffre d’affaires continuait à augmenter…
Il est devenu évident qu’on devait mettre en place des mesures pour faciliter les opérations dans une entreprise en pleine croissance. Des rénovations majeures s’imposaient mais il a été difficile de convaincre nos fournisseurs et nos créanciers que notre dépanneur dans un si petit village rural du fond du Québec n’avait pas encore atteint son plein potentiel. Une fois de plus, la SADC nous a aidé à relever ce défi et, avec de nouvelles installations, nous sommes maintenant en mesure de servir efficacement nos clients des deux côtés de la rivière.
L’emplacement est important et notre succès ne serait pas le même ailleurs qu’à Portage du Fort. Cependant, opérer un dépanneur est une chose mais le gérer en est une autre tout à fait. Nous sommes reconnaissants à la SADC pour les multiples sessions de formation surtout que notre expérience de gestion jusque-là se limitait surtout à l’établissement et au maintien d’un foyer où le chiffre d’enfants est passé de zéro à dix en 20 ans. C’est donc dire que je travaille à la maison et que je maisonnée au travail plus souvent qu’autrement.
Pour vous résumer combien nous trouvons lourde la charge administrative imposée aux petites entreprises et donc combien l’aide technique de la SADC a été appréciée, nous pouvons vous assurer que nous avons trouvé moins compliqué d’élever nos 10 enfants que de gérer la croissance du « petit » dépanneur du village!

Dépanneur Thompson